Von Winning

Le domaine possède une collection impressionnante de 4 premiers crus et 8 grands cru dans le nord Palatinat, et l'équipe dirigée par Stephan Attman enthousiasme depuis quelques années la critique locale et internationale.
Stephan est revenu de Bourgogne avec l'idée de mettre un peu de bois dans l'élevage de riesling, un blasphème pour certains. Après quelques années de tâtonnement, le résultat est depuis le millésime 2012 spectaculaire. De grandes foudres de 500L ayant déjà élevées un vin sont utilisées pour élever premiers et grands crus.
Sur ces terroirs très ensoleillés, le riesling atteint un haut niveau de maturité assez facilement lorsque l’été est au rendez-vous. Les cailloux de basalte restitue la nuit la chaleur emmagasinée le jour, l’argile joue son rôle tampon avec l’eau, l’air froid matinal et humide de la forêt glisse le long de la pente qui mène des grands crus, aux premier crus et enfin aux villages. Tout est réunit ici, pour qu’en toutes conditions non extrêmes s’opère la lente et parfaite maturation de grandes grappes de riesling. L'apport est recherché dans la structure du vin plus qu'au niveau aromatique, où l'expression du bois reste discrète.
von winning logo
Région
Pfalz / Palatinat
superficie
44ha
cépages
Riesling, Sauvignon blanc, Pinot noir, Pinot blanc, Scheurebe
climats principaux
Kirchenstück, Pechstein, Ungeheuer, Jesuitengarten, Kalkofen

La région Pfalz/Palatinat

Vins Pfalz
© Deutsches Weininstitut

grands traits

• 228,9km² du Sud au Nord en prolongement de l’Alsace.
• 80 km du Nord au Sud, abrité par le prolongement allemand des Vosges, le Haardt.
• Une histoire et une topographie comparable à la Bourgogne. Le domaine le plus ancien encore existant date du 4e siècle.
• La succession des villages de Forst, Deidesheim et Ruppertsberg est au riesling ce qu’est l’enchaînement de Meursault, Puligny-Montrachet et Chassagne-Montrachet au chardonnay.
• De très grands vins secs qui associent une certaine richesse avec une fine acidité et un taux d’alcool légèrement plus élevé qu’ailleurs en Allemagne (13-13,5%).

Le travail des moines cisterciens fut mis en avant dès 1828 avec une carte de classification des crus locaux. Sur place, on remarque avec intérêt le peu de surfaces classées grands crus et une topographie comparable en tout point avec la côte de nuits, avec une forêt qui domine un plateau et les climats qui s’enchaînent en pente vers les villages.
Ces grands crus faisaient partie au début du XIXe siècle des vins les plus chers du monde et étaient servis lors de grands rendez-vous internationaux comme l’inauguration du Canal de Suez. Le climat Kirchenstück (le bout/morceau de l’église) sur la commune de Forst est l’hectare de vigne le plus cher d’Allemagne.