Rainer Schnaitmann

Comme à Bordeaux, le vignoble s’invite jusque dans la ville dans la verte Stuttgart. Il s’installe ici sur les versants sud des collines au Sud-Est de la ville.
Le jeune Rainer n’avait que faire des vignes de son grand-père, qui vendait la production à une coopérative locale. Il rêvait d’architecture, mais c’est au détour de quelques stages obligatoires qu’il découvrit une autre approche du vin, orienté sur l’isolement des crus et une recherche d’identité et de grande qualité. En 1997, Rainer Schnaitmann signe son premier millésime en nom propre. Un bien jeune domaine qui nait pile à l’époque de la révolution des vins rouges allemands. Les caricatures d’élevages boisés vont peu à peu laissé la place à des vins mêlant une grande finesse et une réserve de puissance qui pourrait évoquer les vins de Gevrey-Chambertin ou Nuits Saint-Georges.
Le Trollinger est un cépage local, offrant des vins légers et souples, aux arômes de fruits noirs, avec un côté étonnamment fumé qu’il fait qu’il est prisé par les locaux pour tout barbecues ou grillades.
Le travail fait sur la gamme Simonrot et les GG sur les cépages Pinot Noir et Lemberger est absolument remarquable, et à l’aveugle ces vins tutoient de grands bourgognes. Les élevages sont d’une grande justesse, la gestion de la vendange entière sur les deux cépages est remarquable, et les vins allient une forte identité à un travail et un soin d’une grande douceur. Rainer offre chaque année quelques uns des très, très beaux rouges d’outre-Rhin, au point qu’il fut accepté parmi les VDP, l’association allemande des grands domaines, avec une rapidité rarement observée.
Le vignoble sera certifié biologique à partir du millésime 2016.
logo rainer schnaitmann
Région
Württemberg
superficie
24ha
cépages
Pinot Noir, Lemberger, Riesling, Trollinger
climatS principaux
Lämmler, Götzenberg, Altenberg

La région Württemberg

Wurttemberg
© Deutsches Weininstitut

grands traits

•11,500 hectares
•70% de cépages rouges
•La région du Lemberger
•Région la plus consommatrice de vin d’Allemagne
•Environ 80% de la production locale passe entre les mains de coopératives
•Terroirs de keuper avec des couches d’argile et de marnes, et quelques ilots de calcaire le long du Neckar.

Le Württemberg s’étend du Lac de Constance au Sud, autour des villes du Stuttgart et Heilbronn le long du Neckar et de son bassin hydrographique. On y produit des vins assez simples mais savoureux sur une très grande partie, essentiellement destinée à une consommation locale. Mais certains terroirs autours de Stuttgart permettent la production de Grosses Gewächs surprenants et profonds. Les pinot noir des meilleurs producteurs (dont Schnaitmann) avaient d’ailleurs occupés les meilleurs places d’une dégustation à l’aveugle du Grand Jury Européen de 35 pinots du monde, dont un Français, le Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes de Denis Mortet.
C’est aussi la seule région ou l’on cultive le second cépage rouge qui a le droit à la mention GG, le Lemberger, connu aussi pour être le cépage rouge le plus intéressant du voisin autrichien sous le nom de Blaufrankisch. C’est un superbe cépage, qui évoque la syrah pour sa trame épicée et le pinot noir pour la finesse de la matière.
La région autour de Stuttgart est une des régions les plus riches d’Europe (Mercedes, Porsche, EnBw…) et les meilleurs productions s’arrachent et sont très difficiles à trouver. Elysée Wines réussit chaque année à réserver un peu de vin chez Rainer Schnaitmann, icône du coin.
On trouve beaucoup de discours enthousiastes sur le Württemberg dans les écrits de Schiller.